Et si nos sous nous étaient contés…

Publié le

Les finances locales n’attirent pas les foules… alors que celles-ci se trouvent au coeur des décisions politiques ! Celles-ci apparaissent bien souvent comme une « boîte noire » inaccessible, complexe et impénétrable pour les non-initiés. Pourtant, si l’on souhaite impliquer davantage les citoyens et la société civile au niveau local mais également régional/fédéral, les finances sont une clé nécessaire, voire indispensable, pour comprendre les choix politiques et pouvoir prendre part aux débats publiques. Cette publication vise donc à donner un premier aperçu des principes et du fonctionnement général d’un budget communal ainsi que les leviers possibles pour une action citoyenne.

Cliquer sur l'image pour télécharger

Article – Community organizing : généalogie, modèles et circulation d’une pratique émancipatrice

Publié le

Par Julien Talpin, Hélène Balazard- Mouvements, 2016

Le community organizingcherche à mobiliser un public large et diversifié pour obtenir des changements sur des enjeux tels le logement, les salaires, l’emploi, la sécurité ou l’exclusion politique. En France, comme dans de nombreux pays, on observe un intérêt grandissant pour cette forme d’organisation de la société civile. Cet attrait se traduit notamment par une grande diversité de démarches se référant plus ou moins directement au community organizing. Cet article propose un panorama et une grille de lecture de ces différentes pratiques. Il revient sur la généalogie, les différents modèles et les enjeux de la diffusion de cette approche visant l’émancipation des classes populaires.

Disponible en cliquant ici (CAIRN, 3 euros en ligne) 

Article – Alinsky for the left, the politics of community Organizing

Publié le

Par Mike Miller- Dissent, 2010

En anglais

Pendant soixante-dix ans, la « gauche » disparate soutenait, rabaissait, glorifiait, ignorait ou attaquait Saul Alinsky et sa tradition d’organisation communautaire. Aujourd’hui, il devrait s’engager dans l’organisation communautaire, y participer et jouer le rôle que les organisateurs de gauche non sectaires jouent dans le mouvement syndical, en soutenant une plus grande égalité sociale et économique, un secteur public viable dans l’économie, une extension significative du filet de sécurité sociale, l’éclatement du pouvoir d’entreprise concentré, la propriété ouvrière, les coopératives, les coopératives de crédit, la pleine liberté civile et une discussion ouverte, une plus grande participation démocratique, et une plus grande démocratie politique dans le pays.

Disponible en ligne en cliquant ici 

Article – Politiser les colères du quotidien

Publié le

Par Clément Petitjean – Le Monde Diplomatique, 2017

En France comme aux États-Unis, les classes populaires boudent les urnes et semblent exclues du jeu politique. Pour y remédier, des militants misent sur la méthode imaginée par l’intellectuel américain Saul Alinsky, qui promet de rompre avec la résignation grâce à l’« organisation communautaire ».

Disponible en ligne (payant) en cliquant ici 

Article – Mobiliser les quartiers populaires

Publié le

Par Julien Talpin - La vie des idées, 2013

Le community organizing est très populaire dans le monde francophone depuis quelques années chez les personnes s’intéressant à la mobilisation des quartiers populaires. Le chercheur Julien Talpin dresse ici le portrait de cette méthode d’inspiration américaine qui souhaite “remettre les gens en mouvement”. Si le développement communautaire instaure une coopération entre décideurs et citoyens, le community organizing s’en éloigne en créant un rapport de force. Le caractère spécifique de cette méthode s'appuie sur le recrutement par le porte-à-porte et la mobilisation de masse. Cependant, on assiste à une professionnalisation accrue des organizers, ce qui pose des questions de démocratie interne au sein de l’organisation.

Disponible en PDF en cliquant ici

Article – La colère fait bouger les gens – Interview de Julien Dohet

Publié le

Par Aurélien Berthler – Agir par la culture, 2017

Quel est le rôle historique de la colère dans les luttes sociales ? Petit retour sur son expression dans les conflits sociaux, hier et aujourd’hui, sur les stratégies syndicales vis-à- vis d’elle, sur le rapport à la violence qu’elle peut entrainer dans la lutte et son traitement médiatique avec Julien Dohet. Secrétaire politique au Setca de Liège-Huy-Waremme, il mène des recherches sur l’histoire des luttes sociales en parallèle de son activité syndicale.

Disponible en PDF en cliquant ici

Article – Donner du pouvoir au peuple, pas aux élites – Entretien avec Saul Alinsky

Publié le

Par le magazine Playboy, 1972 – Traduit par Jean-Michel Knutsen

Source: Association Organisez-vous (www.organisez-vous.org)

Ce long entretien avec Saul Alinsky a été réalisé par le magazine Playboy en 1972 et traduit récemment par Jean-Michel Knutsen. Cet article est l’occasion de revenir sur les différents combats que l’organisateur a mené tout au long de sa vie. Après 40 ans passés sur le terrain, Alinsky livre ses expériences, ses victoires et ses erreurs. L’occasion de porter un regard global sur les prémices du community organizing à travers les yeux de l’organisateur lui-même.

Disponible en PDF en cliquant ici

Article – Qu’est-ce qu’un organisateur ?

Publié le

Par Richard Rothstein, 1973 – Traduit par Jean-Michel Knutsen 

Source: http://organisez-vous.org/textesfr/

 

Dans ce texte portant sur les missions de l’organisateur, Richard Rothstein tente de définir ce qu’est une organisation collective.Il s’oppose à Saul Alinsky sur deux arguments précis : D’une part un organisateur peut travailler dans n’importe quelle organisation ; d’autre part un organisateur est quelqu’un qui pratique une certaine méthodologie et accomplit des tâches bien précises qu’il est possible d’apprendre à exercer.

Disponible en PDF en cliquant ici

Article – Méthode et tactiques d’Alinsky : conditions nécessaires mais non suffisantes à la Révolution

Publié le

Par Nic Görtz- CEB Working Paper N°11/052, 2011

En 1972, le magazine Playboy revenait, à l’occasion d’une interview d’Alinsky en douze parties, sur quelques éléments marquants de sa vie. Parmi ceux-ci, l’un d’eux a attiré mon attention. Il s’agit du littéral retournement de la communauté de Back of the Yards. Cette communauté dans la banlieue de Chicago – la première organisée par Alinsky dans les années 40 – avait réussi pas à pas à faire reculer pauvreté, racisme et exploitation. Mais à la veille de la mort d’Alinsky, les habitants et la communauté se trouvent aux prises avec leurs anciens démons. « Ils ont progressivement gravi les échelons des Have-Nots aux Have-a-little-want-mores jusqu’à aujourd’hui où ils ont lié leur sort à celui des Haves. C’est un comportement récurrent. La prospérité rend lâche chacun de nous, et Back of the Yards n’y fait pas exception. Ils ont basculé vers le côté obscur du succès, et leurs rêves d'un monde meilleur ont été remplacés par des cauchemars de peur – peur du changement, peur de perdre leurs biens matériels, peur des Noirs ».

Disponible en PDF en cliquant ici

Article – Partir de rien, exiger tout – Entretien avec Stéphane Lavignotte

Publié le

Par Aude Lalande et Laure Vermeersch, Vacarme - 2017

Le community organizingrecouvre à la fois des fédérations, une méthode et un champ théorique. Dès la fin des années 1930 aux États-Unis, à l’occasion de luttes urbaines, se gagnent les premières campagnes de revendications dans des milieux soumis à la misère et désabusés. Le courant a été ravivé par les luttes des années 1970 avec des militants comme Edward T. Chambers, John Baumannont, Wade Rathke ou César Chavez. Après avoir mobilisé les ghettos de Chicago, Saul Alinsky publiait en 1971 Être radical. « Partir de rien, exiger tout et en rabattre sur ses exigences pour remporter une victoire. » En France, l’Alliance citoyenne s’est constituée en 2015 à Grenoble autour de luttes comme celles de la scolarisation de jeunes migrants ou des mobilisations de quartier sur le relogement. Entretien avec Stéphane Lavignotte, un des intiatieurs de l’Alliance citoyenne de Gennevilliers et d’Aubervilliers en région parisenne.

Disponible en PDF

Article – L’animateur (d’après Alinsky)

Publié le

Par Nic Görtz, Fabrice Eeklaer et Anaïs Trigalet - Périodique trimestriel du CIEP/MOC, 2014

Le périodique du CIEP / MOC, l’Esperluette a consacré un dossier de trois articles sur Saul Alinsky dans son numéro d’automne 2014.

  • Le premier article souhaite analyser les mouvements sociaux belges et leurs défis futurs à la lumière du contexte des années 1930 de Chicago.
  • Le deuxième article met l’accent sur l’action collective et sur la manière de la renforcer en s’inspirant de trois chapitres précis du livre d’Alinsky “Manuel de l’animateur social”.
  • Le troisième article s’intéresse à l’expérimentation sur le terrain des méthodes de community organizingavec le cas de l’Alliance Citoyenne de Grenoble.

Disponible en PDF en cliquant ici

Article – Organisez-vous ! Construire la participation politique dans les quartiers populaires

Publié le

Par Leyla Arslan et Réda Didi – Jean Jaurès Fondation, 2013

Quelle réponse à la défiance grandissante vis-à-vis des élites ? Comment remobiliser les habitants des quartiers populaires, qui font figure de déserts politiques ? Comment les faire participer davantage aux décisions qui règlent leur quotidien ?

Ce sont des solutions concrètes qu’évoque cet Essai : de l’Amérique à l’Europe, les dynamiques d’empowerment et de community organizing mises en regard de traditions françaises plus anciennes de mobilisation des classes populaires participent d’une nouvelle manière de faire société dans un contexte de crise de la démocratie.

Disponible en PDF en cliquant ici

Livre – Manuel de l’animateur social

Publié le

Saul Alinsky – Editions du Seuil, 2016 (pour la traduction française)

Publié pour la première fois en 1971, Rules for Radicals est le conseil passionné de Saul Alinsky aux jeunes radicaux sur la façon d’effectuer un changement social constructif et de connaître « la différence entre être un radical réaliste et être rhétorique ». Ce livre a été écrit lorsqu’on assistait à des développements politiques radicaux qu’Alinsky fut l’un des premiers à remettre en question. Comme Thomas Paine avant lui, Alinsky a su conjuguer, tant dans sa personne que dans son écriture, l’intensité de l’engagement politique avec une insistance absolue sur le discours politique rationnel et l’adhésion à la tradition démocratique américaine.

Disponible en PDF en cliquant ici

Livre – Nuts and Bolts: The ACORN Fundamentals of Organizing

Publié le

Wade Rathke – Social Policy Press, 2018

Wade Rathke partage près de 50 ans d’expérience en tant qu’organisateur avec un regard sur les "écrous et boulons" de la façon dont ACORN a été organisé et en mesure de construire une adhésion de masse et des victoires majeures aux États-Unis, au Canada et dans le monde entier. Il utilise un langage clair pour informer les organisateurs, les dirigeants, les militants et les décideurs sur la façon de changer et de renforcer le pouvoir.

Disponible en librairie

Livre – Radicaux, réveillez-vous !

Publié le

Saul Alinsky - Le Passager Clandestin, 2017

Père du community organizing, forme d'activisme visant à mobiliser, à l'échelle locale, des groupes de la population dans le but d'engager un rapport de forces avec les autorités, l'auteur représente une figure symbolique de la conscience sociale à Chicago et aux Etats-Unis. Ce premier essai, publié en 1946, s'adresse à ceux qui ont le souci d'aller à la racine des problèmes.

Disponible en librairie

Livre – Roots to Power, a manual for grassroots organizing

Publié le

Lee Staples – Praeger, 2016

En anglais

La troisième édition du manuel à l’intention des organisateurs communautaires explique aux lecteurs comment mettre en œuvre le plus efficacement possible l’action communautaire en faveur du changement social, en énonçant clairement les principes, les méthodes et les meilleures pratiques d’organisation. Ce manuel fournit des lignes directrices claires, allant de la construction des organisations jusqu’à leur évaluation. Il explore les rôles distincts des membres, des dirigeants et des organisateurs et présente aussi les raisons pour lesquelles certaines stratégies réussissent tandis que d’autres échouent. Enfin, il partage les documents de cas qui démontrent les stratégies et tactiques d’organisation communautaire utilisées pour tirer parti des institutions à un niveau étatique, régional et national. Le manuel contient également des feuilles de travail sur la planification des campagnes et des exercices en petits groupes qui conviennent aux séances de formation et aux ateliers communautaires.

Disponible en librairie

Vidéo – Le community organizing : théorie du changement et pouvoir collectif

Publié le


Jean-Michel Knutsen présente sa vision du community organizing à travers cette courte vidéo. 
Fondateur de l'association "Organisez-vous !", il revient pour nous sur l'histoire de cette pratique de l'action sociale et l'expérience qu'il en a tirée en Angleterre. Il développe notamment la théorie du changement, un outil ambitieux au service du pouvoir collectif. 

Source: Youtube -  Revue Projet / http://www.organisez-vous.org/