Wallon·ne·s, signez notre pétition!

assembleeCitoyenne

" Nous, citoyens et citoyennes de Wallonie demandons au Parlement Wallon l’instauration d’une Assemblée Citoyenne en Région Wallonne. Celle-ci sera largement inspirée par le « Dialogue permanent en Communauté Germanophone » tel qu’il existe depuis le 25 février 2019. "

Periferia, en lien avec d'autres associations et citoyen·ne·s wallon·ne·s, a déposé le 12 juin dernier deux pétitions en ligne pour qu'une assemblée citoyenne puisse voir le jour aux côtés du Parlement wallon.

 

Nous avons besoin de votre soutien !

ATTENTION :
seules les personnes domiciliées en Wallonie peuvent signer.

Les autres : merci de relayer auprès de vos familles, ami·e·s et connaissances wallonnes ! 😉 

Capture d’écran 2022-07-05 à 16.45.31

Pour signer
la pétition 130bis

CLIQUEZ ICI

Une fois le formulaire 130bis ouvert :

  1. Téléchargez-le et imprimez-le
  2. Signez-le
  3. Renvoyez le nous ou déposez-le à l'adresse suivante (citoyen qui les centralise) :

Eric Jourdain
22 Rue de Lonzée
5030 Lonzée

Seuls les originaux sont valables pour le Parlement !

Un souci ? contactez-nous via contact@periferia.be

Pourquoi deux pétitions ?

L'article 127 du règlement du Parlement wallon permet aux citoyen·ne·s wallon·ne·s de "formuler une question concrète à propos d’un sujet relevant d’une compétence exercée par la Région (...)" et d'être entendu·e·s par la Commission. Celle-ci disposera ensuite de deux mois pour répondre à cette interpellation citoyenne. Il faut pour cela collecter 1000 signatures, papier ou numériques.

L'article 130bis du règlement du Parlement wallon permet quant à lui aux ciotyen·ne·s wallon·ne·s de de suggérer la mise en place de commissions mixtes (10 parlementaires et 30 citoyen·ne·s) pour discuter d'une question. Le principe est donc similaire à celui d'une pétition classique, à cela près qu'il s'agit d'obtenir 2000 signatures (uniquement papier à ce stade!), et que la commission est mixte et non pas uniquement constituée de parlementaires.

Il est donc plus intéressant que l'on parvienne à obtenir ces 2000 signatures. 😉

 

Partagez aussi notre appel Facebook !

D'où vient cette pétition ?

Une revendication issue d'une dynamique de convergence...

En juin 2021, Periferia a répondu à l'appel d'associations et groupes militants de Namur. a la sortie de deux années de pandémie et de restrictions sociales, les groupes de lutte sont affaiblis, avec des troupes en partie démobilisées. Malgré tout l'envie est encore là et les besoins criants : les lutes sont toujours à mener et restent plus que légitimes.

Quelques groupes locaux lancent alors un appel à converger, à unir nos forces et nos combats. Un lieu de convergence se met en place et plusieurs actions sont menées, parmi lesquelles, des assemblées citoyennes. Parce qu'il faut continuer à faire débat, parce qu'il faut inventer de nouvelles réponses, parce que celles et ceux qui vient des situations difficiles sont des interlocuteurs incontournables pour les inventer...

"Nous voulons une assemblée citoyenne"

La revendication d'assemblées citoyennes wallonnes est ressortie comme un trait commun à nos aspirations : une réappropriation du pouvoir politique par les citoyens et citoyennes afin d'assurer une transition vers un monde plus solidaire, juste et soutenable.

Une première demande au Parlement déboutée

Dès l'automne 2021, une première demande est introduite auprès du Parlement Wallon. Celle-ci propose la mise en place d'une assemblée citoyenne "qui soit représentative de la population et transcende les intérêts partisans de la majorité des professionnels de la politique. Cette assemblée aura le mandat de déterminer des mesures pouvant être juridiquement contraignantes indépendamment de l'accord des élu·es en place afin d'orchestrer, nous l'espérons, une transition écologique et sociétale majeure, rapide et socialement juste."

Le caractère contraignant sollicité est alors pointé par le service public comme illégal. Celui-ci déboute donc notre demande. Purement et simplement. Le débat n'aura pas lieu.

Une seconde demande, inspirée de la Communauté germanophone

Le collectif ne se laisse pas démonter et décide donc de s'inspirer de dispositifs déjà existant en Belgique pour asseoir "légalement" sa proposition. En Communauté germanophone, un dialogue citoyen permanent existe depuis février 2019 et semble avoir généré de nouveaux rapports citoyen·ne·s - élu·e·s inspirants. Le collectif étudie ce dispositif et y retrouve une grande part de ses aspirations.

Une seconde pétition est rédigée. Elle sera rentrée cette fois sous deux articles d'interpellation citoyenne :

  • l'article 127, déjà tenté avec la première pétition.
  • l'article 130 bis, plus contraignant car s'il est officiellement entré en vigueur, n'a pas encore été mis en application : l'interface numérique et le formulaire type n'ont pas encore été créés par l'administration wallonne.

Qu'à cela ne tienne, nous tentons le tout pour le tout !

Siegeons au parlement wallon 002

---> Pour découvrir cette aventure, consultez le blog du collectif en cliquant ici !

Vous y retrouverez :

  • le récit du collectif,
  • les photos des actions,
  • les articles de presse.

En collaboration avec avec les amis de la terre, RAMUR, les Gilets Jaunes, les JOC, Extinction Rebellion, la Casserole et un collectif de citoyen·ne·s engagé·e·s dans les questions de Démocratie.

Laisser un commentaire