L'Alliance Citoyenne (France) vient partager son expérience lors d’une soirée de présentation suivie d’une discussion ce jeudi 5 octobre 2017 à 19h00 !

 

 Pouvoir d’agir des citoyen.ne.s : le community organizing 
à Bruxelles?

Présentation&Débat :L’expérience de l’Alliance Citoyenne (France)

Jeudi 5 octobre 2017

MAISON DU MARITIME
Van Meyel, 41-43
1080 MOLENBEEK-SAINT-JEAN

GRATUIT - SUR INSCRIPTION


S'organiser pour construire des revendications et obtenir des victoires concrètes

Face au déficit de participation citoyenne et à la difficulté de mobilisation, le community organizing – méthode expérimentée puis consolidée à partir des années 1930 aux États-Unis par l’activiste Saul Alinsky –  permet aux citoyen.ne.s de s’organiser pour construire collectivement des revendications et agir sur leur environnement. 

Interpellation des élu.e.s pour rénover les écoles, lutte pour des conditions dignes de logement, mobilisation des citoyen.ne.s pour mettre fin aux facturations abusives et obtenir une gestion publique de l’eau,... Les membres de l’Alliance Citoyenne à Grenoble, Aubervilliers, Gennevilliers en France mènent des campagnes citoyennes pour changer les situations injustes. Quartier par quartier, ils s’organisent pour interpeler les institutions responsables et obtenir des améliorations concrètes. A l’occasion d’une formation organisée à Bruxelles ces 3 et 4 octobre, les organisateurs de l’Alliance partageront avec nous leurs expériences, stratégies et techniques de mobilisation des citoyen.ne.s qui leur ont permis d’engranger des victoires.

En découvrant et discutant ces pratiques, nous pourrons réfléchir à la possibilité de s’inspirer des méthodes d’organisation d’alliances citoyennes (community organizing) dans le contexte bruxellois.

L’Alliance citoyenne ?

Depuis 2010, une équipe de Grenoblois, inspirés par les méthodes du community organizing de Saul Alinsky et formés à London Citizens et avec Acorn Canada, cherchent à adapter cette forme d’organisation de la société civile dans le contexte français.

Une centaine d’enfant sont venus s’installer et faire classe dans le hall de l’Hôtel de ville de Grenoble parce qu’ « il n’y a pas d’école en bon état dans le quartier ». A Aubervilliers des citoyens ont amené des brouettes de détritus devant le conseil d’agglomération parce que «  les déchets s’amoncellent dans le quartier et qu’on ne sait pas quoi en faire ». A St Martin d’Hères, les locataires prennent couvertures et bonnets et viennent s’installer dans le bureau du directeur de leur bailleur parce qu’ils ont trop froid dans leurs appartements. A chaque fois, interpelés par les actions non violentes, les décideurs ont dû recevoir ces citoyens déterminés, et accepter de négocier avec eux les améliorations nécessaires. A la fin, l’école est réparée, le ramassage des déchets améliorés, un plan de rénovation thermique déployé et les gens se disent : « A 50 on a gagné ça, qu’est-ce qu’on pourrait gagner si on était 100, si on était 200... »

Actions originales et médiatiques, sur des colères concrètes, cibles précises pour des victoires qui puissent être diffusées. La 1ère alliance a été montée à Grenoble en 2010, puis des alliances se sont lancées à Rennes, à Aubervilliers, Genevilliers…  

Le community organizing ?

Le Community Organizing est le processus d’organisation d’alliance entre les citoyens habitant le même quartier ou la même ville afin de passer à l’action pour défendre leurs intérêts communs.

A la différence des acteurs du développement communautaire ou développement social local (community development), les praticiens du community organizing insistent sur la reconnaissance des asymétries de pouvoir, les intérêts contradictoires et valorisent l’action collective comme manière de prendre la parole et de poser des problèmes dans l’espace public.

L’enjeu est alors de construire des alliances citoyennes rassemblant la diversité des habitants d’un territoire, de lier les personnes au-delà des fossés culturels, sociaux ou religieux pour développer le pouvoir citoyen et construire des paroles collectives à même d’être entendues.

Ces alliances ont vocations à mener, avec les personnes concernées, des ‘’campagnes’’ qui visent à améliorer les conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques des personnes et de la société civile.

Source : https://alliancecitoyenne.org/lectures/


 

Où ? 
Maison du Maritime
Van Meyel, 41-43 Molenbeek-Saint-Jean

Quand ? le 5 octobre 2017 de 19h à 21h00

Infos :  Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.   02 544 07 93

Inscription via le formulaire en ligne:

Inscrivez-vous ici !

Cet événement est organisé conjointement par Periferia aisbl et le Programme de Cohésion sociale de Molenbeek (LES asbl).

Télécharger l'invitation